League of Legends veut écrire son histoire

Le studio Riot Games veut enrichir l'histoire de son MOBA League of Legends en explorant le monde de Runeterra par le biais de la narration, de quoi renforcer l'identité de ses champions.
League of Legends veut écrire son histoire

Dans une vision relativement réductrice, le MOBA League of Legends propose à 10 joueurs de s'affronter dans une arène pour au final détruire la base adverse. L'essentiel est de progresser au fil des parties, en acquérant des réflexes toujours plus pointus, une connaissance des mécanismes du jeu et des capacités de l'ensemble des champions. Cette vision centrée sur le gameplay n'est cependant pas partagée par tous, et certains joueurs tiennent également à approfondir l'univers d'un jeu qu'ils côtoient quotidiennement.

À l'origine, le studio Riot Games n'avait besoin que d'une trame de fond justifiant la manière dont les joueurs ou Invocateurs contrôlent les champions dans les Champs de justice pour les affrontements du MOBA. L'évolution de League of Legends avec le développement de l'histoire des nouveaux champions a cependant mis en exergue les limites de ce postulat de départ, réduisant les champions aux rôles de simples marionnettes et surtout limitant les possibilités narratives pour développer le monde de Runeterra.

L'équipe en charge de la narration au sein de Riot Games a donc décidé de s'en affranchir, en développant l'histoire de Runeterra et de ses personnages sans devoir justifier le jeu. L'inverse sera également vrai, le jeu et le gameplay ne devront pas être impactés par l'histoire. Le studio Riot Games veut se donner la liberté d'imaginer tout un monde, pour mieux laisser les joueurs se battre dans l'arène.

nc-bilgewater.jpg
nc-ionia.jpg
nc-shurima.jpg
Source : http://euw.leagueoflegends.com/fr/creative-spotlight/dev-blog-exploring-runeterra

Réactions (29)


  • En chargement...

Que pensez-vous de League of Legends ?

409 aiment, 103 pas.
Note moyenne : (533 évaluations | 32 critiques)
5,8 / 10 - Assez bien

1470 joliens y jouent, 1953 y ont joué.